Gray

Gray

 
Gray

Idéalement située sur la Saône et à égale distance entre Dijon, Besançon, Vesoul et Dole, la petite ville de Gray jouit d’une situation centrale privilégiée au sein de la grande Région Bourgogne – Franche-Comté. Avec ses 5.500 habitants (les Graylois et les Grayloises), Gray fait partie des principales communes du département de la Haute-Saône.

Fortifiée dès le début du XIII, la ville se développe sous l’impulsion d’Othon IV époux de Mahaut d’Artois (hôpital, université…) puis de Jeanne de Bourgogne qui fondera une corporation de marchands et reconstruira la ville après l’incendie de 1324.
Le XVIe siècle est un véritable âge d'or pour la ville, grâce au dynamisme du commerce fluvial et à la présence continue d'une élite politique qui gravite des Flandres à la Comté. La Renaissance rayonne, l'église est reconstruite, l'Hôtel de ville achevé.
À l’inverse, le XVIIe siècle sera austère, religieux et désastreux, largement éprouvé par l'annexion de la Franche-Comté au Royaume de France.
Le XIXe redonne à Gray sa prospérité avec la construction de l'hôpital et de la caserne. L'essor économique se concrétise par l'aménagement des quais et la reprise du commerce fluvial. C’est à cette époque que le développement de la culture s'affirme à Gray avec l’édification de la bibliothèque et du théâtre.

Aujourd’hui, résolument tournées vers le tourisme, Gray et sa région souhaitent conjuguer patrimoine et nouvelles technologies pour offrir le cadre de vie de demain

Idéalement située sur la Saône et à égale distance entre Dijon, Besançon, Vesoul et Dole, la petite ville de Gray jouit d’une situation centrale privilégiée au sein de la grande Région Bourgogne – Franche-Comté. Avec ses 5.500 habitants (les Graylois et les Grayloises), Gray fait partie des principales communes du département de la Haute-Saône.

Fortifiée dès le début du XIII, la ville se développe sous l’impulsion d’Othon IV époux de Mahaut d’Artois (hôpital, université…) puis de Jeanne de Bourgogne qui fondera une corporation de marchands et reconstruira la ville après l’incendie de 1324.
Le XVIe siècle est un véritable âge d'or pour la ville, grâce au dynamisme du commerce fluvial et à la présence continue d'une élite politique qui gravite des Flandres à la Comté. La Renaissance rayonne, l'église est reconstruite, l'Hôtel de ville achevé.
À l’inverse, le XVIIe siècle sera austère, religieux et désastreux, largement éprouvé par l'annexion de la Franche-Comté au Royaume de France.
Le XIXe redonne à Gray sa prospérité avec la construction de l'hôpital et de la caserne. L'essor économique se concrétise par l'aménagement des quais et la reprise du commerce fluvial. C’est à cette époque que le développement de la culture s'affirme à Gray avec l’édification de la bibliothèque et du théâtre.

Aujourd’hui, résolument tournées vers le tourisme, Gray et sa région souhaitent conjuguer patrimoine et nouvelles technologies pour offrir le cadre de vie de demain.

Gray, ville active

Les nombreux clubs sportifs de Gray font d’elle une ville dynamique et ouverte. La culture populaire y a aussi une place particulière avec, entre autres, le festival de musique Rolling Saône. Le patrimoine naturel de la cité permet de belles promenades à vélo et en bord de Saône, mais aussi en bateau grâce à sa halte fluviale.

On la surnomme « Gray-la-Jolie »

Les plus anciens monuments datent du XIVe siècle comme le Château devenu musée. L’Hôtel de Ville, son toit en tuiles vernissées et le théâtre à l’italienne font partie des trésors de la ville. A ne pas manquer également, la basilique, le Tour Saint Pierre Fourier et le « tour des deux ponts » et des quais pour la vue sur la Saône et son déversoir.

3 quai Mavia
70100 Gray
Tél: 0384651815